Test préalable à la pratique des activités nautiques en ACM

Réglementation

La pratique de certaines activités peut être subordonnée à la fourniture soit :

1. d’un document attestant de l’aptitude du mineur à :

  • effectuer un saut dans l’eau ;
  • réaliser une flottaison sur le dos pendant cinq secondes ;
  • réaliser une sustentation verticale pendant cinq secondes ;
  • nager sur le ventre pendant vingt mètres ;
  • franchir une ligne d’eau ou passer sous une embarcation ou un objet flottant.

Ce test peut être réalisé en piscine ou sur le lieu de l’activité. Dans les cas prévus en annexe au présent arrêté, ce test peut être réalisé avec une brassière de sécurité. Ce document est délivré par une personne répondant aux conditions prévues aux 1°, 2° et 3° de l’article R. 227-13 susvisé dans les disciplines suivantes : canoë-kayak et disciplines associées, nage en eau vive, voile, canyonisme, surf de mer et natation ou par une personne titulaire du brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique.

La DDCS vous propose un modèle de test à télécharger ci-dessous.

2. d’une attestation de réussite au Sauv’nage, test commun aux fédérations ayant la natation en partage, répondant au moins aux exigences définies au 1 ci-dessus. Pour aller plus loin, voir le site de la Fédération Française de Natation, vidéos à l’appui.

3. d’une attestation scolaire “savoir-nager” délivrée par les écoles et collèges.

L’encadrant peut, préalablement au déroulement de l’activité concernée et complémentairement à la présentation de l’une des attestations mentionnées ci-dessus, tester l’aisance aquatique des participants dans les conditions de pratique.

 

Toutes les actualités